En avril 1917, entre Soissons, Laon et Reims, éclate la bataille du Chemin des Dames. Sur cette vaste plaine se déroule un véritable massacre, faisant plus de 300 000 morts ou blessés en sept mois d’affrontements. Au sein de l’Ensemble Orchestral de la Cité, Les Siècles et les musiciens enseignant dans les conservatoires de l’Aisne commémorent son centenaire à travers une création d’Edith Canat de Chizy, Le Front de l’Aube.


CANAT DE CHIZY, Front de l’aube pour orchestre, chœur d’enfants et baryton solo sur le livret original de Maryline Desbiolles – commande dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires soutenus par la Fondation de France
SCHUBERT, Symphonie n°6 en do majeur D.589
BARBER, Adagio pour cordes

Ensemble Orchestral de la Cité
Adrien Perruchon, direction
Vincent Bouchot, baryton
Ensemble vocal du Conservatoire du Pays de Laon – Eric Munch, chef de choeur

A l’occasion du centenaire de la bataille du Chemin des Dames (avril-octobre 1917), Edith Canat de Chizy présente une création, Le Front de l’Aube, s’appuyant sur un livret de Maryline Desbiolles construit autour de l’idée de « chemin d’en haut ».En complément, la Symphonie n°6 de Schubert, entre référence au premier Beethoven et recherche de la grande forme, entreprise il y a exactement deux cent ans en 1817. De Barber, le pathétique Adagio pour cordes, créé l’année précédant le second conflit mondial. Une production mettant en œuvre de nombreuses forces musicales impliquées dans le département, réunissant au sein de l’Ensemble Orchestral de la Cité musiciens enseignant dans les conservatoires et ceux membres des Siècles.

Coréalisation : Festival de Laon, Cité de la Musique et de la Danse, Conseil Départemental de l’Aisne et l’Adama

Adrien Perruchon Vincent Bouchot

 

Concerts

Vendredi 13 octobre 2017, 20h30
Laon, Cathédrale

Samedi 14 octobre 2017, 20h30
Saint-Quentin, Théâtre Jean Vilar

Dimanche 15 octobre 2017, 16h
Soissons, Cité de la Musique