Cristallisant les multiples influences de la jeune génération romantique des années 1820, la Fantastique a bouleversé tous les codes symphoniques… pour mieux redistribuer les cartes.


Le Choix de France Musique « On se retrouve au cœur de l’orchestre berliozien, les instruments d’époque donnant une couleur particulière et fantastique à cette œuvre ! »
5 étoiles dans The Times – « a Symphonie fantastique that is little short of sensational »
5 étoiles dans Diapason« On y admire, comme toujours, le soin apporté au choix des instruments (vents, notamment), le dosage du vibrato et la générosité des portamentos – notamment dans Un bal. »
Gramophone Recording of the Month – “[an] outstanding new recording of the Symphonie fantastique – the aural equivalent to butterflies in the stomach »
5 étoiles de DE VOLKSKRANT

 

Ce nouvel enregistrement des Siècles s’appuie plus que jamais sur une étude fine du manuscrit autographe et l’usage des instruments d’époque… y compris les cloches de la Côte-Saint-André ! L’ouvrage puisait partiellement dans un opéra de jeunesse, Les Francs-Juges, dont quasiment seule l’ouverture nous est parvenue – dont François-Xavier Roth nous rappelle qu’elle a toute sa place au répertoire symphonique berliozien.